Mixte ou gris ?

« C’est pour protéger le mariage mixte, que nous luttons contre le mariage gris… » Blandine Jullian, Arte, Avril 2011
—–

RECENSEMENT

l’ANVI effectue le recensement des victimes de mariages gris.

Elle transmet le résultat chaque année au ministère concerné, qui est actuellement le Ministère de l’Intérieur et de l’Immigration.

Si vous ne nous avez pas déjà contactés, faites le par mail ou par voie postale, en résumant votre situation : date et lieu du mariage, avez-vous un ou des enfants, et s’il y a lieu les procédures que vous avez entamées (divorce et/ou annulation).

Indiquez vos coordonnées ainsi qu’un numéro de téléphone.

 

STATISTIQUES

Nous souhaitons établir des statistiques sur les décisions de Justice rendues suite à une procédure d’annulation de mariage.

Nous vous invitons à nous renseigner en précisant le lieu du Tribunal,

et selon le cas,

  • vous avez été débouté(e) en première Instance,
  • si une procédure en Appel est en cours,
  • si l’annulation a été prononcée ou refusée.

BIGAMIE

Si vous découvrez être victime de bigamie par dissimulation, veuillez nous le signaler en indiquant vos coordonnées.

Joignez un document justificatif ou une attestation sur l’honneur.

En France, la loi ne prend pas en compte la bigamie lorsque le second mariage n’est enregistré qu’à l’étranger et que la deuxième épouse demeure au pays. Pourtant, la dissimulation devrait être retenue dans une procédure d’annulation, puisqu’elle se rajoute à l’escroquerie sentimentale à but migratoire.

Nous envisageons d’interpeller le Ministre de la Justice et le Ministre de l’Intérieur sur ces situations.

PATERNITE OU MATERNITE GRISE

En relation avec Suzanne VIGH qui a créé l’association « agir contre les paternités grises » l’ANVI désire que ces abus de paternité ou maternité grise, soient sanctionnés. Nos députés doivent légiférer pour mettre fin à ces pratiques.

Un enfant ne doit pas être conçu dans un but migratoire.