« En cas d’escroquerie au mariage gris, il faut déposer plainte en France et aussi en Algérie »

SAMEDI 22 JUIN 2013 – LE PROGRES  Hadda (Nadia) raconte son parcours de victime de « Mariage gris » et son conbat pour ce fléau

Pourquoi êtes vous investie dans l’association ANVI ?

J’ai moi même été victime d’un mariage gris en 2001. J’ai vraiment touché le fond lorsque je m’en suis rendu compte.Comme je suis une battante, j’ai mené des recherches sur internet et j’ai consultédes avocats. En 2009, j’ai adhéré à l’association et deux ans plus tard, on m’a demandé de devenir la déléguée départementale. J ’ai accepté parce qu’ il existe un réseau presque organisé à Saint Etienne.

Qui sont les victimes ?

Les victimes sont des deux sexes, on compte en moyenne quatre hommes pour six femmes. Souvent les hommes sont plus abattus car ils vivent moins bien la trahison. Récemment, j’en ai rencontré un pour qui le mariage n’a même pas été consommé et qui doit verser maintenant 450 euros de pension mensuelle alors que son ex-épouse vit à Marseille avec un homme dont elle a un enfant.
Parfois les femmes se laissent séduire par des jolis coeurs qui les draguent sur les marchés ou dans lesgaleries commerciales, ou encore dans les bals.
Quand on est au courant, on voit bien leur manège si on les observe un peu.

Qu’attendent les victimes ?

En général, les victimes veulent faire annuler le mariage.
Mais ce n’est presque jamais possible. La seule sortie est souvent le divorce. Le tricheur finit par gagner : au bout de cinq ans, il obtient la nationalité française, il peut percevoir les prestations sociales et faire jouer le regroupement familial. Moi, j’ai réussi à prouver la bigamie de mon mari et il vit quand même toujours en France.

Quels conseils donnez vous?

Il faut se montrer méfiant, surtout prendre du recul et ne jamais se précipiter pour se marier. Il faut penser à faire établir un contrat de mariage pour conserver ses biens en cas de divorce. En cas d’escroquerie au mariage, il faut penser à déposer plainte en France mais aussi en Algérie. Là bas, les fraudeurs risquent de la prison ferme. Il faut aussi ne pas devenir la proie d’un avocat qu’on va payer pour rien pour faire annuler un mariage puis ensuite pour divorcer.

Recueilli par Yvette Granger     

« En cas d’escroquerie au mariage gris, il faut déposer plainte en France et aussi en Algérie »
Tromperie. Des hommes ou des femmes se font avoir par des jolis coeurs qui n’en veulent qu’à leur nationalité. Les victimes laissent beaucoup de plumes dans cette histoire d’amour à sens unique.